Démission d'Olivier Brachet : Nathalie Perrin-Gilbert craint un "renfermement dramatique du politique sur lui-même"

Démission d'Olivier Brachet : Nathalie Perrin-Gilbert craint un "renfermement dramatique du politique sur lui-même"
Nathalie Perrin-Gilbert et Gérard Collomb - LyonMag

Ce lundi, l'annonce de la démission d'Olivier Brachet de la Métropole de Lyon a sonné comme un coup de tonnerre.

Le vice-président chargé de l'Habitat et de la Politique de la Ville était en désaccord avec Gérard Collomb, dont il fut pourtant le directeur de campagne lors de la dernière élection municipale.

Nathalie Perrin-Gilbert, la maire GRAM du 1er arrondissement de Lyon, a tenu à apporter son soutien à Olivier Brachet "au moment où il prend une décision certainement douloureuse". Elle salue sur son Facebook le "bon" bilan de l'ancien vice-président mais s'inquiète de "constater qu'une personnalité issue de la société civile quitte l'exécutif métropolitain. J'y vois le signe d'un renfermement dramatique du politique sur lui-même et de la poursuite du décrochage avec le monde réel et citoyen".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.